Le grand complexe Nancy Thermal doit ouvrir ses portes d’ici le printemps 2023. Parmi les étapes de ce projet titanesque, découvrez la pose d’1 km de garde-corps en verre réalisée par nos soins.

Projet Nancy Thermal : des garde-corps en verre sur mesure pour sécuriser la structure

Dans ce projet gargantuesque qu’est Nancy Thermal, nous sommes fiers de pouvoir apporter notre contribution. Nous réalisons en effet la fabrication et la pose d’1 km de garde-corps en verre sur profil. Ils serviront non seulement à sécuriser le bâtiment, mais également à le sublimer.

Cela fait déjà quelques mois que la pose de nos garde-corps en verre a commencé. L’installation des profils TRANSLEVEL® de ONLEVEL ayant débuté en novembre 2021, la pose des vitrages a suivi début d’année 2022.

Nos garde-corps réalisés en verre feuilleté trempé EVA 10.10/3 HST possèdent une haute résistance à l’humidité. Ils peuvent ainsi aisément être posés en extérieur sans risque de délaminage dans le temps. Ils sont également accompagnés d’un système de fixation sur profil TRANSLEVEL® de ONLEVEL. La pose des panneaux en verre sur des profils U permet ainsi d’offrir un maximum de transparence tout en minimisant le rendu de l’installation. Aussi, il s’agit de la combinaison idéale pour transcender ce projet de grande envergure.

Un projet de plus d’un siècle

Grand Nancy Thermal

En 1902, Louis Lanternier, architecte de renom de la ville de Nancy, fait entreprendre des forages qui aboutissent à la mise en évidence d’une source d’eau. L’architecte, également conseiller municipal de la ville, rêvait d’un grand établissement thermal nancéien pour poursuivre l’extension de la ville. En 1911, l’eau de Nancy est reconnue par l’Académie Nationale de Médecine pour ses vertus thérapeutiques et deux ans plus tard, un véritable établissement thermal voit le jour. ​

Malheureusement, les conséquences économiques durant la guerre et la mort de Louis Lanternier vont stopper le développement du centre thermal.

Un siècle plus tard, la Métropole du Grand Nancy a souhaité poursuivre l’œuvre de Louis Lanternier. C’est désormais entre les mains des cabinets d’architecture d’Anne Demians et de Nicolas Chabanne que le projet va s’achever.

Le projet architectural du site ne cherche pas à dupliquer le bâtiment historique, mais à l’achever avec audace et respect du patrimoine existant. Par cette initiative, le territoire affiche son ambition de renouer avec son passé thermal du début du XXe siècle et de se tourner résolument vers l’avenir.

Les travaux ont démarré en mai 2019 avec à la clef : un établissement de soins à la pointe et le premier centre thermal implanté au cœur d’une métropole. Aussi, vers la fin du printemps 2023, le rêve de Louis Lanternier, qui souhaitait faire de Nancy une grande ville thermale, deviendra enfin réalité.

Chantier Nancy Thermal

Nancy Thermal en quelques chiffres :

  • Jusqu’à 700 emplois pendant les travaux
  • Plus de 250 emplois dans le futur établissement et jusqu’à 2 000 emplois indirects générés par l’ouverture du site
  • 15 830 m2 intérieurs et 15 540 m2 extérieurs de surfaces bâtiment thermal (parking, hôtel, thermes, bien-être)
  • 4 680 m² intérieurs et 4 750 m2 extérieurs de surfaces bâtiment piscine olympique (sports et loisirs)
  • Environ un million d’entrées par an pour le futur complexe aqualudique

Nous vous invitons également à découvrir l’installation des profils des garde-corps en verre sur ce projet dans notre précédent article.