Sur une terrasse, un balcon ou un escalier, installer un garde-fou est essentiel, voire obligatoire pour assurer la sécurité des usagers. En plus de protéger des chutes dans le vide, un garde-corps en verre est le choix idéal pour sa transparence et son esthétisme.

Très plébiscitée pour son design au sein des nouvelles constructions, la pose d’une rambarde en verre exige toutefois une réflexion dès le début de votre étude. En effet, il ne s’agit pas d’un acte anodin et sa mise en place nécessite de se poser les bonnes questions.

Découvrez dans cet article les conseils de notre Service Travaux pour permettre la bonne installation de votre garde-corps en verre.

Garde-corps en verre sur profil : nos solutions clés en main

Garde-corps en verre semi-encastré pour intérieur
Garde-corps en verre semi-encastré pour intérieur

Spécialiste de la fabrication de garde-corps en verre, Righetti vous propose des solutions complètes clés en main comprenant les panneaux en verre feuilleté trempé et les profils de fixation.

Notre offre se compose des profils les plus performants du marché : TRANSLEVEL® de Onlevel et SABCO® EVO de Sadev.

Validées par un avis technique, nos solutions complètes proposent quatre montages possibles :

  • Sur dalle (pose à la française)
  • En nez de dalle (pose à l’anglaise)
  • Déporté sur dalle ou en nez de dalle
  • Encastré en pied

Nous nous positionnons comme votre interlocuteur privilégié pour déterminer les meilleures solutions en fonction de votre projet. Quel que soit le mode de montage, l’installation d’un garde-corps nécessite d’anticiper certains points techniques.

Pose d’un garde-corps en verre : les points techniques à anticiper

Au préalable, les profils de garde-corps se fixent de préférence directement sur le béton ou sur une structure en bois. Il est donc nécessaire de prévoir leur pose bien en amont.

Garde-corps en verre pour intérieur : les constructions avec chauffage au sol

L’installation d’un chauffage au sol nécessite la mise en place d’une couche isolante, puis d’une chape qui vont venir recouvrir la dalle de béton.

Il n’est cependant pas possible de fixer les profils de garde-corps sur ces deux éléments. En effet, ils n’offrent pas la résistance adéquate, contrairement à une fixation sur béton.

Une fois les profilés fixés sur la dalle de béton, la couche isolante et la chape peuvent venir recouvrir les profils, les rendant quasi-invisibles.

Pose d'une barrière en verre en intérieur avec chauffage au sol
Pose d’une barrière en verre en intérieur avec chauffage au sol

Fixation d’un garde-corps en verre : la règle des 50 mm

Le profil d’une rambarde en verre doit, ensuite, impérativement être fixé à 50 mm (hauteur et largeur) du bord de la dalle. Dans le cas contraire, un risque d’éclatement est possible et celui-ci peut alors céder.

Pose rambarde en verre : règle des 50 mm minimum
Pose rambarde en verre : règle des 50 mm minimum

 

Les montages sur dalle déportée ou en nez de dalle seront privilégiés si la règle des 50mm ne peut être respectée. Ces deux modes d’installation donnent, de plus, la possibilité de placer le profil au ras du sol pour plus d’esthétisme.

Installation profil au ras du sol
Installation profil au ras du sol

Garde-corps en verre pour extérieur

Le garde-corps en verre pour extérieur représente de loin la solution la plus convoitée pour sécuriser une terrasse ou un balcon. Grâce à une fixation au sol dans un profil en « U », les panneaux de verre se fondent dans le décor et offrent une vue dégagée sur le paysage environnant.

En extérieur, le garde-corps peut alors venir se fixer sur l’acrotère. Il s’agit d’un muret situé en bordure de la toiture, dans le prolongement de la façade.

Celui-ci doit impérativement être conçu en béton ferraillé pour un maintien optimal du garde-corps et de sa fixation.

Garde-corps sur acrotère en extérieur
Garde-corps fixé sur acrotère en extérieur

 

Fixation pour garde-corps et visserie

Enfin, il est primordial d’utiliser des fixations adaptées :

  • Soit, des vis et des chevilles en inox, permettant d’éviter l’oxydation de la fixation
  • Soit, par scellement chimique, offrant une étanchéité optimale. Le scellement chimique est recommandé pour des garde-corps vitrés installés sur des toits-terrasses.

En résumé :

  • Les profils doivent impérativement être fixés dans la dalle de béton pour un bon maintien
  • La couche isolante et la chape viennent ensuite recouvrir le profil
  • Les profils doivent être fixés à 50mm du bord en hauteur et en largeur dans la dalle de béton
  • Pour un garde-corps fixé sur des acrotères en extérieur, ces derniers doivent être conçus en béton ferraillé.
  • Enfin, les fixations et la visserie sont des éléments primordiaux pour éviter toute oxydation.

Pour une demande de tarif, n’hésitez pas à nous contacter !